AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
TROIS CANDIDATURES AUX POSTES D'ADMINISTRATEURS ONT ÉTÉ RETENUES.
Félicitation à Echtach Oshenn, Oxana J. Stevens & Anna L. Huntington

Partagez | 
 

 Painted faces filled the places - ft. SINEAD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Samuel O'Malley
♔ HABITANT DE PERTH
POSTS : 284
PSEUDO : RYKSHAW
AVATAR : ZACH ROERIG
CREDITS : DIXIPEARL
QUARTIER : NORTHBRIDGE

MessageSujet: Painted faces filled the places - ft. SINEAD   Sam 3 Mar - 19:26



J'allais avoir le plus formidable des week-ends et je n'arrivais plus à canaliser mon impatience. Je ne pensais qu'aux aborigènes et à ces trois jours où j'allais vivre en parfaite communion avec une tribu dont je connaissais si peu. J'étais excité à l'idée de faire cette découverte et de quitter Perth et ses buildings étouffants. Et même si Camille, ce débile infini, avait refusé de me suivre, ma joie restait intacte. Ce couillon s'en mordra les doigts d'avoir louper une telle aventure. Je descendis les escaliers qui menaient hors de la faculté et me mêlai à la foule jusqu'au parc à vélo qui se trouvait quelques mètres plus loin. Je pris la clef qui pendait autour de mon coup et détachai l'antivol de mon vélo. Mon sac en bandoulière, j’enfourchai ma bécane et sortit du parking. Je n'avais eu qu'une heure de cours ce matin. Tout le reste de la journée m'était libre et j'avais décidé de me diriger vers le centre-ville. La veille, j'avais plaqué mon boulot et j'étais bien décidé à en décrocher un nouveau. Et cette fois, je visais haut : un poste dans une des chaînes de télévisions les plus regardées de Perth. Je n'en pouvais plus de cumuler les jobs en tant que serveurs, caissiers, barman. Je voulais quelque chose de mieux touchant de près ou de loin à l'audiovisuel. Il n'y avait pas meilleur choix que cette chaîne qui avait ses locaux au beau milieu du centre de Perth.

Je n'avais aucune idée si çela allait marcher et je ne savais même pas comment j'allais m'y prendre. Encore une fois, je sauterai sur la première occasion pour me faire remarquer et je ne manquerai pas de faire preuve de mon culot légendaire. Je ne prévoyais jamais les choses à l'avance. J'étais adepte de l'improvisation et me reposais sur ma bonne étoile. Trouver un boulot dans une boîte comme celle que je visais ne devait pas être si difficile que cela. J'étais prêt à tout faire : servir le café, jouer le rôle de messager entre les différents départements, répondre aux coups de téléphone... Je devais trouver quelque chose. Rester inactif n'était pas mon genre et même si je savais au fond que je pouvais rester tranquille à la maison et attendre tranquillement le chèque que mon père m'envoyait de Dublin, je me sentais trop coupable pour ne rien faire et profiter de l'argent de mes parents. Je tournai à l'angle de Newcastle Street et Beaufort Street et m’engouffrai dans Northbridge. Le centre se trouvait plus au Sud. Quelques minutes plus tard, j'étais en plein sur King Street, une des artères principales de Perth et je remontais l'avenue sur mon vélo.

Il n'y avait aucun endroit destiné aux cyclistes devant l'immense building qui accueillait les locaux de la chaîne de télé. Je descendis du vélo et me dirigeai vers un lampadaire où je posai mon vélo avant de l'attacher avec mon antivol. Je me retournai vers le bâtiment. Le soleil du matin frappait les vitres et illuminait toute la place que surplombait le gratte-ciel. J'attrapai mes lunettes de soleil au fond de mon sac tout en plissant les yeux avant de marcher en direction du building. La place était noire de monde et je décidai de m'orienter vers les portes manuelles que tout le monde délaissait. Les gens étaient tellement habitués aux portes automatiques qu'ils ne savaient même plus que les vieilles existaient encore. Une femme passa devant moi, absorbée par son téléphone portable et prit la même direction que moi. Elle tirait la porte, les yeux toujours rivés sur son écran, s'obstinant à vouloir ouvrir la porte de cette façon. Le petit panneau était pourtant clair. « Peut-être que si vous poussez la porte, vous aurez une chance d'entrer » lui dis-je avec un sourire qui trahissait mon amusement. « Laissez moi faire » continuai-je. Je m'avançai vers la porte, me retournai vers la jeune femme et poussai la porte avec mon dos. « De cette façon vous pouvez rester concentré sur votre téléphone tout en ouvrant facilement la porte » lui dis-je avec un brin de moquerie. Elle s'engouffra à l'intérieur du bâtiment et je ne pus m'empêcher de sourire en la regardant. « Tachez de vous en souvenir » commençai-je, « je ne serai pas toujours là pour vous sauver la mise. » Je m'avançai vers elle et lui tendit la main. « Samuel O'Malley. Est-ce que par toute hasard vous travaillez ici ? » lui demandai-je tout en souriant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://ridethewave.bbactif.com/t163-sammy-but-can-t-you-find-some-other-guy-no http://ridethewave.bbactif.com/t167-sammy-two-steps-forward-then-three-steps-back Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sinead Callaway
♔ HABITANT DE PERTH
POSTS : 78
PSEUDO : none.
AVATAR : sophia bush.
CREDITS : mishmish, tumblr.

MY ROLE PLAY CARD
TOPICS:

MessageSujet: Re: Painted faces filled the places - ft. SINEAD   Dim 4 Mar - 17:09


"Non, non, non. J'ai dis que je voulais un éclairage bleuté. Simple et sobre. Pas de spot ni de boule à facette. C'est pas une soirée disco alors arrête de t'emporter." Sinead soupira en raccrochant et se maudit d'avoir accepté une stagiaire. Si tôt la communication terminée, son téléphone se remit à vibrer, annonçant l'arrivée d'un nouvel e-mail. Elle le parcouru rapidement alors qu'elle contournait la foule en bas du building pour prendre les portes manuelles, beaucoup moins fréquentées. Ce chemin, elle le prenait un nombre incalculable de fois dans le mois, et pourtant, absorbée par les mots inscrits sur le petit écran, elle s'obstinait à vouloir tirer la porte au lieu de la pousser. La brunette s’agaça même face à la résistance de la porte, mais ne daigna pas lever les yeux, préférant pester à voix basse, toujours ancrée à son téléphone. « Peut-être que si vous poussez la porte, vous aurez une chance d'entrer » Instantanément, Sinead releva les yeux vers l'inconnu en étouffant un cris de surprise. Elle arqua un sourcil en restant interdite alors que lui, pas perturbé pour un sous, continuait son monologue. « Laissez moi faire demanda-t-il en lui ouvrant la porte. De cette façon vous pouvez rester concentré sur votre téléphone tout en ouvrant facilement la porte » Si la surprise l'avait rendue muette quelque instants, la moquerie évidente du jeune homme lui fit rapidement retrouver ses esprits. « Tachez de vous en souvenir, je ne serai pas toujours là pour vous sauver la mise. » Elle se faufila à l'intérieur en esquissant un fin sourire et fourra son téléphone dans sa poche sans décrocher ses prunelles vertes du grand blond. Elle étudiait ses traits avec attention, le bleu de ses yeux rieurs, la forme de sa mâchoire. Tout ça avec la désagréable impression de le connaître déjà. Si elle n'arrivait pas à mettre le doigt sur la réponse de l'énigme qu'il présentait jusqu'à maintenant, elle sentit son cœur se serrer, manquer un battement avant de se lancer dans une course effrénée quand elle comprit enfin. Néanmoins, elle fit de son mieux pour rester impassible. « Samuel O'Malley. Est-ce que par tout hasard vous travaillez ici ? » Samuel O'Malley se répéta-t-elle pour chasser le fantôme qui lui voilait l'esprit. "Quelle maitrise époustouflante de l'ouverture des portes Mr O'Malley, je suis enchantée de rencontrer un tel talent! " ironisa-t-elle. " Sinead Callaway, effectivement, je travaille ici. Mais ne vous en faites pas, je ne dirais pas au portier que vous lui faites concurrence pendant son absence." siffla-t-elle en mimant un clin d’œil complice.
Puis elle entama de continuer son chemin en l'invitant à la rejoindre. Elle n'allait pas perdre la face, ni parce qu'elle venait d'essuyer un sacré moment de solitude, ni parce qu'il ressemblait beaucoup trop à son ex fiancé. Il en fallait bien plus pour démonter une Callaway. Alors elle se tourna de nouveau vers lui en marchant, l’œil intrigué. "Je peux faire quelque chose pour vous aider peut-être ?" demanda-t-elle simplement. Elle ne l'avait jamais vu trainer dans le bâtiment, et de toute évidence il ne travaillait pas ici. Alors, après tout, elle pouvait bien lui rendre la pareille. Une porte contre un service. Un échange de bon procédés. Et ce, sans compter sur la curiosité monstrueuse qu'il faisait naître en elle. Comme un serpent qui se faufile, un poison qui se diffuse, il n'y avait sans doute rien de bon à en tirer. Et pourtant ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Samuel O'Malley
♔ HABITANT DE PERTH
POSTS : 284
PSEUDO : RYKSHAW
AVATAR : ZACH ROERIG
CREDITS : DIXIPEARL
QUARTIER : NORTHBRIDGE

MessageSujet: Re: Painted faces filled the places - ft. SINEAD   Dim 4 Mar - 21:22

Elle passa devant moi sans cesser de me regarder et je ne pus réfréner un sourire espiègle. Elle me dévisageait avec une insistance qui devenait presque inconfortable, mais je ne pouvais moi même détacher mes yeux de son visage. Elle dégageait un magnétisme impressionnant et tous mes sens étaient en émoi. « Quelle maitrise époustouflante de l'ouverture des portes Mr O'Malley, je suis enchantée de rencontrer un tel talent! Sinead Callaway, effectivement, je travaille ici. Mais ne vous en faites pas, je ne dirais pas au portier que vous lui faites concurrence pendant son absence. » Sinead. Ce prénom était irlandais. Le clin d’œil qu'elle me lança éveilla définitivement ma curiosité et je ne relevai même pas l'ironie de ses paroles. Tous les pores de ma peau vibraient d'intérêt. J'avais ferré un bon poisson. Elle commença à marcher et me fit signe de la suivre. Je m'exécutai immédiatement et emboitai le pas. « Je peux faire quelque chose pour vous aider peut-être ? »

Je me mis à sourire. Je passai une main dans mes cheveux et me grattai l'arrière du crâne, prenant un faux air gêné. Je devais jouer le jeu de la séduction si je voulais trouver un boulot ici. Sinead était mon ticket d'entrée et je n'allais pas la laisser filer. « Avant de vous demander quoi que ce soit... Sinead, c'est un prénom irlandais. Vous venez d'Irlande ou c'est simplement un hasard ? Car je viens moi même de ce pays » dis-je en me penchant vers elle et en lui touchant l'avant-bras, quelques secondes et d'une façon tout à fait naturelle. Tout en marchant, je continuai à la regarder intensément. Ses yeux d'un vert électrique ne me laissait aucunement indifférent. « Pour revenir à votre question, oui, je suis sûr que vous pouvez faire quelque chose pour moi » dis-je en murmurant les derniers mots. Nous étions arrivés aux ascenseurs. J'enfonçai mon doigt pour en appeler un et me retournai vers Sinead pour lui parler. « Je suis étudiant en audiovisuel et j'ai vraiment besoin d'un travail », toujours feindre l'urgence. Ce travail, je n'en avais pas besoin d'un point de vue financier, ni d'un point de vue professionnel. Que pourrai-je bien faire ici ? Tenir une caméra ? Jouer les cadreur ? Si je voulais travailler ici, c'était pour me créer des relations. Relations qui me seraient utiles dès que j'obtiendrai mon diplôme afin de m'implanter plus facilement dans le milieu. « Vous pourriez peut-être faire quelque chose pour moi ? » lui demandai-je alors que le bip sonore qui annonçait qu'un ascenseur était arrivé se fit entendre. Les portes automatiques s'ouvrirent derrière moi. Je me mis dans l'embrasure des portes et invitai la brune à entrer en première. Le jeu était lancée. Mais je ne pouvais m'empêcher de ressentir comme un malaise dans la façon dont elle me regardait. Je me dirigeais peut-être dans des eaux dangereuses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://ridethewave.bbactif.com/t163-sammy-but-can-t-you-find-some-other-guy-no http://ridethewave.bbactif.com/t167-sammy-two-steps-forward-then-three-steps-back Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sinead Callaway
♔ HABITANT DE PERTH
POSTS : 78
PSEUDO : none.
AVATAR : sophia bush.
CREDITS : mishmish, tumblr.

MY ROLE PLAY CARD
TOPICS:

MessageSujet: Re: Painted faces filled the places - ft. SINEAD   Dim 4 Mar - 23:42


Avec un peu de recul, Sinead senti le malaise qu'elle avait installé en fixant le jeune homme de manière si peu conventionnelle. Alors elle se fit violence pour détacher ses yeux de lui puis chaque seconde qui suivit pour ne pas faire marche arrière et se plonger à nouveau dans l'azur de son regard. C'était un intérêt tout particulier qui l'animait. A la fois insensé et subversif, improbable. « Avant de vous demander quoi que ce soit (...) Car je viens moi même de ce pays. » La brunette fronça les sourcils, et posa ses yeux sur la main de Samuel qui s'était posée naturellement sur son avant bras. Ce n'était fondamentalement pas déplaisant, mais ça avait un quelque chose de grisant qui la laissa mal à l'aise. Néanmoins, elle ne manifesta pas son ressenti et ne chercha pas à écourter le contact. Il lui fallut une petite seconde pour remettre sa phrase en ordre et en capter le sens puis un sourire amusé se dessina au coin de ses lèvres. Quoi qu'il ait l'intention de lui demander, il essayait de se montrer sous son meilleur jour avant. Il était rusé, mais Sinead n'était pas une novice. Alors elle haussa les épaules en feignant l'indifférence. En réalité, suite à sa remarque, elle saisit une nouvelle facette de la fascination qu'il lui inspirait. Son accent prononcé lui donnait un aspect familier, comme quand elle parlait avec sa mère ou sa famille. Mais ça, elle n'avait pas l'intention de l'admettre. Il comprit sans doute qu'elle ne voulait pas aborder la question et rebondit rapidement sur le fameux service. Chose qu'elle apprécia. Il lui exposa donc sa situation et elle s'amusa du culot qu'il avait. Après tout, ce n'était pas donné à tout le monde de venir se vendre avec tant d'aplomb. Pour autant, elle n'allait pas lui mâcher le travail. "Nous y voila." pensa-t-elle à voix haute. Elle posa ses prunelles brunes sur les numéros qui défilaient au fur et à mesure que l'ascenseur montait. Il la suivait et n'avait sans doute pas la moindre idée d'où il finirait. Dans un building de cet ampleur, il était aisé de s'y mélanger. "En somme, je devrais vous aider à trouver un travail ici. hm?" Elle n'attendait pas de réponse. "Mais pourquoi est-ce que je mouillerais mon nom alors que je ne sais ni ce que vous faites, ni si vous le faites bien?" Étudiant dans l'audiovisuel, voila qui était bien vague comme information capitale. A part confirmer son plus jeune âge, ça n'avançait pas tellement Sinead. Elle croisa ses bras sous sa poitrine et rétabli le contact visuel entre eux. Électrisant. Elle ne savait pas très bien où elle mettait les pieds, ni si elle avait vraiment envie de l'aider. Mais elle ne pouvait s’empêcher de voir là un opportunité à ne pas laisser filer. Alors elle releva fièrement le menton, monstre de prestance et d'élégance, et continua : "Si je dois vous aider, avant il va me falloir un peu plus de matière que ça." Affirma-t-elle calmement. Sinead était du genre à vouloir ses actions pertinentes, alors si vraiment il s'avérait qu'elle lui vienne en aide, ce ne serait pas en le refourguant dans n'importe quel service. Non, elle ferait de son mieux pour que ça lui rende justice. Sa curiosité et ses exigences étaient donc justifiées.
Lorsque l'ascenseur sonna l'arrivée à destination, au treizième étage, elle emboita le pas pour se dégager de l'espace confiné. Elle n'avait jamais aimé ça, encore moins avec une personne qui l'aurait fait vaciller s'il avait simplement eut conscience de l'impact qu'il avait eu sur elle. Perchée sur ses Louboutins, elle ouvrit la marche jusqu'à son bureau où elle l'invita à entrer.

_________________




    « See, i've been to a place called hell on earth
    (...) well, that part is over. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Samuel O'Malley
♔ HABITANT DE PERTH
POSTS : 284
PSEUDO : RYKSHAW
AVATAR : ZACH ROERIG
CREDITS : DIXIPEARL
QUARTIER : NORTHBRIDGE

MessageSujet: Re: Painted faces filled the places - ft. SINEAD   Lun 5 Mar - 20:41


(...) « Mais pourquoi est-ce que je mouillerais mon nom alors que je ne sais ni ce que vous faites, ni si vous le faites bien ? » La tournure que prenait les évènements me plaisait tout particulièrement. Je me contentai de lui sourire et de la regarder intensément, cherchant son regard quand elle fuyait mes yeux. Ma main droite entourait la barre métallique qui courait tout le long des parois de l'ascenseur et je battais la mesure avec mon index. De la musique classique était diffusée et tendait un peu plus l'atmosphère. Je n'arrivais pas à comprendre ce qu'il se passait entre elle et moi, mais ma curiosité était piquée au vif. Elle croisa ses bras sous sa poitrine et mes yeux descendirent dangereusement vers la forme de ses seins. Ses formes étaient mises en valeur par sa posture et ses habits. Cette femme était magnifique, loin des canons de la beauté que les publicités nous mitraillaient à longueur de journée. Elle était brune, avec des traits raffinés, un teint parfait, un corps harmonieux. C'était exactement le genre de femme qui pouvait me faire oublier les hommes l'espace d'une, voire de plusieurs nuits. Si elle ne m'offrait pas un job, elle pourrait sûrement m'offrir autre chose, pensai-je en souriant chastement. Je soutenais toujours son regard, hypnotisé par ce vert envoutant. Elle me plaisait. Elle était intelligente, du surcroit et elle n'avait rien d'une fille facile. N'importe quelle autre fille aurait tombait rapidement dans son jeu de séduction. Il détestait cela. Il aimait les challenges. « Je suis assez bon », dis-je d'un air faussement modeste en haussant les épaules. « Si je dois vous aider, avant il va me falloir un peu plus de matière que ça ». Je me mordis la lèvre pour m'empêcher de ricaner. Si Camille avait été là, il aurait gloussé comme une fillette. L'humour bidon, ça nous connaissait. Penser à lui en train de rire me faisait toujours sourire. Mais je ne pouvais pas plaisanter. Je devais essayer d'être le plus sérieux possible pour être un minimum crédible.

L'ascenseur sonna et nous sortîmes rapidement. Nous étions au treizième étage, si j'en croyais le chiffre treize peint devant moi. Je ne savais pas du tout à quoi cet étage était affecté et je ne pouvais réfréner ma curiosité. Je regardai partout autour de moi, essayant de trouver quelque chose qui puisse me mettre la puce à l'oreille, mais le son des pas de Sinead qui s'atténuait derrière moi me tira de mon inspection et je m'empressai de la rejoindre. Elle m'attendait devant son bureau et me fit signe de rentrer. Je lui souris légèrement et pénétrai dans la pièce lumineuse. Une fois de plus, mes yeux inspectèrent les moindres recoins de la pièce, essayant de glaner le plus d'information sur Sinead. De toute évidence, elle était une femme organisée et avait beaucoup de goût. Je tirai une chaise et prit la liberté de m'asseoir. Je devais abattre mes cartes si je voulais espérer décrocher un job. Elle n'était pas du genre à aimer tourner autour du pot. Je croisai mes bras, la regardai poser ses affaires et s'asseoir. Elle voulait de la matière ? « Je vais être franc avec vous » commençai-je. « Si je le souhaitais, je pourrais rester tranquillement chez moi, étudier sagement et profiter de la belle vie que mes parents m'offrent. » Je me penchai en avant. « Mais mes études vont bientôt se terminer et je dois me faire un nom. Je veux simplement élargir mon cercle de connaissance et commencer ici me paraît une bonne idée. Il y a des personnes importantes ici et j'ai besoin de les rencontrer » avouai-je. Je reposai mon dos sur le dossier de la chaise. « Et si vous ne pouvez pas m'offrir cette possibilité, j'aurai au moins eu la chance de vous rencontrer » dis-je simplement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://ridethewave.bbactif.com/t163-sammy-but-can-t-you-find-some-other-guy-no http://ridethewave.bbactif.com/t167-sammy-two-steps-forward-then-three-steps-back Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Painted faces filled the places - ft. SINEAD   

Revenir en haut Aller en bas
 

Painted faces filled the places - ft. SINEAD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Halt, un personnage mystérieux à 2 faces
» places pour la finale du top 14 à vendre sur le site de la lnr ce vendredi 16h00
» Pandora | We like to keep some places wild like battlefields where no one fights [Finie]
» Frisk - "You're filled with determination." (FINI !)
» ENTRE L'IRONIE ET LA FLATTERIE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RIDE THE WAVE ♒ welcome to Perth ( AUSTRALIA ) :: PERTH CITY :: City-